Le format carré en photographie.

Mis à jour : janv. 27


De nos jours la plupart des appareils photo numériques qui nous sont proposés, offrent à nos clichés un format classique rectangle. Et pourtant il fut un temps où le format carré était utilisé dès la prise de vues. À l’époque du fameux Rolleiflex 6x6, le format carré était tout à fait normal, aujourd’hui malgré la tendance qui revient si vous transformez une photo rectangle en un carré vous êtes un petit rebelle ou alors vous avez juste raté votre photo format 3/2.

Les amateurs de photographie se tournent peu vers ce format, selon certains il est moins facile à composer, il paraît moins naturel et fait plus artistique qu’autre chose. C’est évident lorsque le format s’inscrit dès la prise de vues, la composition devient alors plus facile, mais maintenant peu d’appareil propose cette option il vous faut donc imaginer le résultat carré dans une photo qui sera rectangle pour le réaliser après, durant le post-traitement et là c’est autre chose. Ceci ne facilite pas l’expérimentation du format carré, il y a très peu de repère visuel, tout le monde n’a pas un compas dans l’œil et le manquement d’un centimètre par-ci par-là, peut négliger un cliché. Si vous décidez de mettre en valeur un sujet en le centrant sur un format carré, il faut qu’il soit parfaitement au milieu, sinon l’image risque d’être bancale.

En photographie il est conseillé de suivre la règle des tiers, le principe est simple l’image est découpée en 9 parties égales, ce qui répartit 4 points d’intersection sur l’image, c’est sur ces derniers qu’il est conseillé de placer les éléments importants qui composent le cliché. Dans un format 24x36, avec cette règle il est fortement déconseillé de placer le sujet principal au centre, cela risque de créer du vide et de faire perdre la dynamique de l’image. Dans un carré la règle des tiers fonctionne très bien, l’équilibre y est renforcé. Cela dit le carré casse un peu les codes, vous pouvez inventer vos propres règles et placer le sujet où vous le souhaitez.

Le carré est un format idéal pour les amoureux de graphisme. Effectivement il se prête très bien au jeu des formes géométriques qu’il met merveilleusement bien en valeur, il sait très bien les faire ressortir tout comme les sujets centrés. Le carré est en lui-même une forme très pure qui se rapproche fortement de la perfection grâce à tous ses côtés égaux. La longueur et la largeur n’existent pas, ce qui change également la lecture face à un format rectangle. Sur un format rectangulaire il y a plusieurs sens de lecture selon si le cliché est en mode portrait ou paysage, l’œil peut ainsi balayer l’image de gauche à droite et de bas en haut. Tandis que sur un carré il n’y a pas format de sens de lecture, les éléments ont tendance à orienter notre regard vers le centre. Avec un carré le jeu des formes peut être infini, que ce soit des angles, des symétries, des diagonales, des lignes droites, les perspectives, des formes triangulaires ou circulaires, peu importe la construction géométrique, elle sera mise en valeur.

Ce format se prête également très bien aux détails, puisqu’il mène le regard directement au but principal. Il ne faut pas hésiter à jouer avec la profondeur de champ, si elle est assez courte l’image paraîtra plus douce. Dans un carré il y a moins d’espace que dans un format rectangle et il est évident que selon le format la composition ne ressortira pas de la même manière. Le carré contient moins d’éléments, ceux qui y sont ont donc une certaine puissance visuelle, la composition va droit au but tout en simplicité il ne faut pas encombrer l’image avec des éléments superflus, pas besoin d’un complément de décor.

Le format carré a longtemps été utilisé principalement dans la réalisation de portraits, heureusement aujourd’hui nous voyons plus de diversité avec des photos de nature, d’architectures, de rue, de nature morte il y a beaucoup de sujets qui fonctionnent avec ce format, cela dit tout ne peut pas fonctionner c’est évident. Pour revenir aux portraits, il est possible d’intégrer une personne de différentes manières, celle-ci peut être centrée mais ce n’est pas obligatoire, il est possible de la mettre en bordure de l’image, ou bien logée dans un angle du carré.

Le noir et blanc est assez avantageux pour ce format géométrique, il offre des images épurées et puissantes à la fois. Les formes, les lignes ainsi que les textures ont plus d’impact, mais attention le noir et blanc ne pardonne pas.

Le format carré est un stimulant pour la créativité qui nous fait sortir du format classique 3/2 et donc de notre petit confort, ce format qui doit être assumé pleinement est considéré comme le format artistique dans le domaine de la photographie. Ce format quelque peu atypique sait être assez étonnant, moi qui l’utilisais peu je m’y mets finalement petit à petit, il offre une autre vision avec plein de piste à exploiter. Les repères auxquels nous sommes habitués avec les images rectangles ne sont plus les mêmes avec un format carré, ici tout est permis, laissez aller votre imagination comme bon vous semble.

Pour ceux qui n’osent pas sauter le pas dans le carré, tentez l’expérience, vous pouvez toujours prendre de vieilles images pour les recadrer et ainsi les transformer. Avec ce processus vous aurez droit à une nouvelle image. Cela dit les goûts et les couleurs sont propres à chacun je comprends tout à fait ceux qui ont du mal avec ce format, tout comme ceux qui ne jurent que par lui.

Et vous, que pensez-vous de ce format pour écrire de belles histoires ?

Margaux.

#Photographie #Format #Carré #Découverte

  • @margaux_rebours
  • MGX-photographie

Margaux

Rebours