Macro / Proxy, la différence ?

Mis à jour : janv. 27


Dans le monde de la photographie beaucoup de personnes se demandent qu’elle est la différence entre la macrophotographie et la proxyphotographie. Le terme de macro a tendance à être plus souvent utilisé et pourtant ce n’est pas forcément juste de l’employer. La proxy est souvent mise dans l’ombre, il n’y a qu’à voir sur un appareil photo, la molette qui vous permet de choisir le mode de votre choix vous propose un symbole représenté par une fleur qui vous permet de faire de la macro. Est-ce pour autant réellement de la macro que vous allez réaliser grâce à ce réglage ? Au risque de vous surprendre, ce n’est pas sûr. Tout comme les flous qui peuvent apparaître sur une image ne définissent pas forcément une macro, ici c’est une question de profondeur de champ.

La différence entre ces deux styles photographiques se joue sur le rapport de grandissement (ou de grossissement). Mais qu’est-ce donc que ce truc ? Il s’agit du rapport entre la taille du sujet photographié et la taille de l’image se formant sur le capteur ou le négatif. Par exemple sur une pellicule 24x36, la photo qui sera développée sur cette même dimension doit représenter le sujet à sa taille réelle. Nous parlons donc du rapport 1:1. Si le rapport est de 2:1, le sujet sera deux fois plus gros que sa taille réelle sur le développement en 24x36.

La macrophotographie consiste en le fait de prendre un sujet avec beaucoup de détails ou bien un détail, ce dernier reste identifiable. Pour réaliser une macro il faut obtenir un rapport égal ou supérieur à 1:1. Pour ce faire il est presque nécessaire d’utiliser un objectif ou des accessoires spécialisés, sinon cela risque d’être assez difficile d’obtenir ce rapport. Il est fortement conseillé d’utiliser une focale fixe pour ce style photographique. La pratique de la macro est assez coûteuse, cela dit pour essayer et apprendre il n’est pas nécessaire d’investir dans du matériel onéreux. D’ailleurs pour débuter est préférable de s’essayer à la proxyphotographie, c’est une étape presque incontournable pour progresser et surtout c’est accessible à tous.

La proxyphotographie également appelé photographie de proximité est le fait de prendre un sujet assez proche tout en gardant son environnement, le tout reste identifiable. Le cadrage est donc plus large qu’en macrophotographie. Pour réaliser de la proxy il faut obtenir un rapport inférieur à 1:1 (c’est-à-dire 1:2, 1:3 etc). Comme j’en ai parlé plus haut le mode prénommé macro sur la molette de votre appareil se prête très bien au jeu pour faire de la proxy. Il n’est pas nécessaire de posséder un objectif à focale fixe, vous pouvez totalement réaliser des images en proxy avec un zoom.

Les différences ne sont peut-être pas flagrantes, cependant ce sont elles qui distinguent ces deux styles photographiques. Il en existe également un troisième dont nous parlons peu, il s’agit de la microphotographie, pour l’obtenir il faut avoir un rapport au-delà de 10:1. Son but étant de prendre un détail sur un sujet précis sans qu’il soit pour autant possible de le reconnaître. Cela dit la micro demande un matériel généralement très spécifique, tel que des objectifs microscopes.

Ces trois catégories de style ne sont pas simples à photographier, effectivement la mise au point peut poser problème, si vous bougez d’un demi-millimètre lors de la prise de vues ou bien si le végétal que vous souhaitez photographier remue un peu à cause du vent, la mise au point devient presque impossible à faire, car le sujet aussi petit soit-il peut totalement disparaître de votre champ de vision. Etant donné que dans ces styles il est préférable de faire la mise au point manuellement.

Si vous désirez acquérir un objectif dit macro, méfiez-vous des appellations sur certains qui vous permettent de vous rapprocher un peu mais ce ne sont pas de vrais objectifs macro.

J'espère que cet article vous aura aiguillé sur ces trois styles d'images qui sont souvent cachés sous un seul et même terme.

Margaux.




#Photographie #Macrophotographie #Proxiphotographie #Découverte #Différence #Microphotographie

  • @margaux_rebours
  • MGX-photographie

Margaux

Rebours