20 mauvaises habitudes en photographie

12.06.2017

Dans la photographie, comme dans plein d'autres domaines, nous avons tendance à avoir des petites manières qu'il faudrait plutôt éviter. Dans cet article nous allons aborder les mauvaises habitudes à perdre en photographie. Je vous rassure nous en faisons tous, mais à force de pratiquer et de les enlever petit à petit de la routine photographique vous allez voir ça risque de vous changer la vie (oui carrément) ! J'exagère peut-être mais tout ce que vous risquez c'est d'en apprendre davantage sur ce domaine, de vous forger votre propre regard, de connaitre votre matériel et de l'aimer, de mettre toutes les chances de votre côté pour ne pas manquer cette photo tant rêvée ou  au contraire inattendue. 

 

Cette liste n'est évidemment pas exhaustive, c'est mon expérience en tant que photographe qui parle, plus quelques observations et beaucoup de "j'aurais dû faire comme ça...".

 

 

1- Ne pas lire le manuel de votre boitier / objectif

C'est un peu la base mais il est vrai que lorsque le petit dernier arrive à la maison nous n'avons pas forcément envie de prendre du temps pour lire le manuel... Par contre courir pour aller l'essayer, là oui nous avons tout le temps possible ! Et après nous râlons, parce qu'on ne sait pas vraiment comment ça fonctionne, que les photos ne sont pas comme nous les imaginions... Et pourtant parfois c'est tout simple il suffit d'aller feuilleter ce petit livet pour mieux connaitre le fonctionnement du matériel.

 

 

2- Négliger votre matériel

Inutile de rappeler le prix de ces petits bijoux, même en y mettant le porte-monnaie il ne faut pas oublier que votre matériel reste assez fragile. La poussière, le sable, l'humidité, sont des causes qui peuvent fortement l'endommager et donc limiter sa durée de vie. Une trace ou une rayure sur un objectif c'est tout autant embêtant, évidemment qu'il existe les retouches mais tout de même. Pensez à bien ranger tout votre matériel, et ne nettoyez pas vous même l'intérieur, allez plutôt chez un professionnel pour offrir une seconde vie à votre boitier.

 

 

3- Penser que le problème vient du matériel

Il faut bien l'avouer c'est assez tentant d'accuser le matériel quand nous arrivons pas à réaliser ce qu'il y a dans notre tête. C'est d'ailleurs plus facile de ne pas se remettre en question, cependant ce n'est pas vraiment comme ça que nous avançons. Certes il peut y avoir des problèmes avec votre matériel mais ça signifie également que ce dernier est surement défaillant. Parfois tout se joue sur un réglage, un point de vue différent ... Mais ne jetez sur la faute sur votre compagnon de route, le pauvre ..!

 

 

4- Ne pas emporter votre appareil

Il est vrai que parfois ce dernier est encombrant, on s'en passerait bien, mais c'est souvent dans ces moments-là qu'on rate Le cliché. De plus emporter votre boitier vous pousse à l'utiliser et donc à vous entraîner.

 

 

5- Changer trop souvent d'objectif

Changer toutes les 5 minutes d'objectifs c'est assez casse-pied, de plus ce n'est pas bon pour votre matériel car si vous êtes en photographie extérieure, lors de ce changement les particules indésirables qui vous entourent vont se faire un plaisir devenir se loger dans votre matériel. Autant le dire : le plaisir n'est pas partagé ! De plus il suffit qu'une scène extraordinaire se passe sous vos yeux lorsque vous êtes en train de rhabiller votre boitier, vous serez dans l'incapacité de la photographier et pour le coup vous risquez de fortement le regretter. 

 

 

6- Oublier de vérifier les réglages

Oublier de vérifier ses réglages, c'est comme ne jamais les changer par défaut, ça risque de vous gâcher un grand nombre de photos. La pratique de la photographie est basée sur des réglages, vous composez votre image grâce à cela. Il faut un peu de temps pour comprendre comment ils fonctionnent, mais une fois la chose faite, vous allez pouvoir réaliser des merveilles ! Je suis d'accord ça peut parfois prendre du temps, ou prendre la tête ça dépend comment nous percevons la chose, mais sans réglages : pas (ou très peu) de photos réussies.

 

 

7- Regarder votre écran en permanence

Que ce soit pour changer les réglages, ou bien après chaque prises de vues, le fait d'avoir les yeux braqués sur l'écran vous coupe du monde et vous risquez à cause de cela de louper une sympathique scène à photographier.

Imaginons que vous pratiquez de la photo de nature et que vous souhaitez prendre un oiseau, le temps que vous baissiez l'appareil il y a de grandes chances pour que celui-ci ai disparu, parce qu'il vous a vu bouger ou parce qu'il avait autre chose à faire. Vous risquez de rater quelque chose, ce qui est dommage.

 

 

8- Avoir peur d'augmenter les ISO
Beaucoup de personnes ne touchent pas au ISO, et pourtant ... Avec l'appareil numérique vous avez de la chance de pouvoir enlever le bruit causé par ces derniers en post-traitement, de plus en ajustant tous les réglages il y a de fortes chances pour que votre photo soit clean. Ce réglage offre la possibilité de faire un tas de photo, telles que des photographies de nuit par exemple. Ne les sous-estimez pas, et lancez-vous le défit de les changer de temps en temps.

 

 

9- Oublier de regarder son histogramme

Si vous vous fiez uniquement à votre écran LCD pour photographier, vous risquez d'avoir de mauvaises surprises. N'oubliez pas de regarder l'histogramme, sous forme de petite échelle graduée, elle vous aidera dans vos créations. Il est dit que le curseur doit se rapprocher le plus possible du milieu pour que le cliché soit réussi mais vous pouvez toujours le déplacer plus vers la droite ou la gauche, pour l'assombrir ou au contraire l'éclairer. 

 

 

10- Aller trop vite ou au contraire hésiter

Vous l'aurez compris dans dans un cas comme dans l'autre ce n'est pas bon (tout dépend des circonstances évidemment). Si vous allez trop vite c'est sur que vous aurez votre sujet, mais est-ce que niveau composition ça sera correct ? Est-ce que les réglages seront faits ? Tout cela n'est pas sûr, alors prenez le temps de faire un minimum.

Et au contraire trop hésiter (par peur de louper, de déranger ou autres) peut vous faire louper un sujet intéressant, une scène inattendue... Bref peu importe la raison, lancez-vous, sinon vous n'aurez rien.

 

 

 

11- Ne prendre qu'une seule photo

Avec le numérique vous avez la possibilité de prendre (presque) autant de photos que vous le désirez, alors pour ne pas le faire ? 
Dans une série de 100 photos vous en auraient peut-être la moitié qui va vous plaire, alors vous imaginez avec seulement un seul cliché, vous n'avez pas intérêt de vous planter ! Je dis ça de manière exagérée bien sûr, l'erreur est possible, elle est même importante dans l'apprentissage.

 

 

12- Observer et faire le tour de son sujet
La photographie c'est du sport, et oui ! Rester statique vous fera rater des points de vue intéressants. Il faut bouger avec son appareil, faire le tour des sujets, les observer, prendre plusieurs photos sous différents points de vue. Un sujet vue de face, de profil, en plonger, en contre plonger, est totalement différent. Comprendre son sujet et chercher ce que l'on veut faire ressortir de lui est important dans une composition.

 

 

13- Ne pas soigner sa composition

La composition est ce qui forme une image, il n'y a pas seulement le sujet qui est important. Il faut prendre en compte les couleurs, ce qui pourrait parasiter l'image, l'horizon, le premier et l'arrière-plan (comme nous l'avons vu dans : cet article).  Ce tout va former votre image et faire ressortir votre sujet.

 

 

14- Photographier les mêmes sujets que tout le monde

Vous devez avoir de l'imagination pour cela il faut travailler votre propre vision, c'est ce qui fera que votre travail est unique. L'inspiration est évidemment importante, mais c'est également important de respecter les photographes en ne copiant pas leurs clichés. Cherchez plutôt à comprendre quels régalages ont-ils utilisé pour avoir ce rendu par exemple. (Pour cela je vous avais déjà parlé de la plateforme 500px, où sur la plupart des photographies les détails des réglages sont notés. Découvrir ce site : par ici.)

Ensuite parlons d'un autre phénomène qui a tendance à me sortir de partout. Si vous êtes photographe vous l'aurez surement déjà vécu lors d'une excursion dans la nature, ou pendant les prises de vues d'un événement. C'est un effet de masse, lorsque vous vous préparez et que vous vous positionnez pour photographier, parfois des dizaines de personnes viennent vous coller avec leur appareil photo, téléphone et autres engin, pensant tout simplement que l'emplacement de prise de vues est mieux chez le voisin. Premièrement c'est assez désagréable, et deuxièmement, ne faite pas ça, aiguisez plutôt votre regard, à trouver votre propre point de vue. Car même si vous vous postez au même endroit que le voisin, ça ne veut pas dire que votre cliché sera forcément réussi, vous avez deux visions différentes, il s'est posté là en suivant son propre instinct, du coup faite de même et suivez vos propres envies.

 

 

15- Utiliser seulement le JPG

Tous les photographes vous le diront, il n'y a rien de mieux que les photographies prises en RAW. Tout simplement car la qualité est meilleure, la photo n'est pas compressée, certes elle est plus lourde mais la qualité est bien présente. Le JPG quant à lui est plus léger, mais l'image est compressée par le boitier, ce qui fait que la qualité est moins bonne.

 

 

16- Supprimer une photo trop vite
Bon là il n'y a pas besoin d'épiloguer, pourquoi il ne faut pas le faire ? Vous risquez tout simplement de le regretter.

Tout d'abord attendez de voir votre cliché sur un grand écran, cette dernière même si ce n'est pas ce que vous aviez en tête peut s'avérer être intéressante. Si jamais, même en la voyant sur l'ordinateur elle ne vous plaît pas, laissez là de côté et retournez la voir un peu plus tard, il est possible que votre avis ai changé, que vos envies également, que vous souhaitez essayer un nouvel effet en retouche et finalement il faut précisément cette photo pour l'expérience. 

 

 

17- Penser que nous pouvons toujours post-traiter
Le post-traitement offre effectivement une large gamme de retouches qui nous sauve parfois une image. Cela dit tout ne peut pas être récupéré grâce à lui, et éviter certains désagréments (que nous pourrions retoucher) lors de la prise de vues fait gagner un gain de temps précieux, car il faut bien le dire la retouche c'est assez long quand nous voulons que cela soit bien fait.  De bons réglages et une bonne observation du sujet, sont des bases à ne pas négliger. La prise de vues c'est maintenant, pas tout à l'heure sur notre écran d'ordinateur.

 

 

18- Ne pas faire de sauvegarde

Je peux vous dire que lorsque toutes vos photos disparaissent, notre cœur se brise en mille morceaux. Tout d'abord pour un photographe, c'est son travaille, c'est donc plus que super-méga important, mais ça a également un côté sentimental, que ce soit des photographies de voyages, de familles, d’expériences, bref ce sont nos propres créations et généralement nous y tenons beaucoup. Donc une chose à faire dès que vous rentrez chez vous, aller sauvegarder vos images sur des disques durs, des clefs usb et cela en double, en triple, car ce n'est malheureusement pas rare qu'une carte sd, un disque dur, une clef usb rende l'âme et ça sans vous prévenir à l'avance bien sûr.

 

 

19- Le trépied & le pare-soleil

Alala le trépied. Pour certains c'est une évidence et pour d'autres pas du tout (comme moi d'ailleurs).

Le trépied est donc un objet important, selon les photographies que vous souhaitez faire, certaines images demandent des réglages particuliers avec des poses plus ou moins longues par exemple, dans ces cas-là c'est assez difficile de tenir à bout de bras votre appareil sans bouger d'un poil.

Cependant le trépied n'est pas toujours un point positif, il peut s'avérer être encombrant. Se balader et prendre des photographies sans trépied nous rend tout de même plus libre de nos mouvements.

En conclusion : c'est à vous de voir !

Un autre objet important pour vos objectifs c'est le pare-soleil. Comme le dit son nom il protège du soleil, mais pas seulement. Il est bizarrement surtout important lorsqu'il n'y a pas de soleil, par exemple lorsque le ciel est recouvert d'une couche de nuages blancs, la lumière est d'autant plus diffusée que vous risquez d'avoir des éléments perturbateurs sur vos images, comme des ombres. Ils permettent également de protéger vos images des lumières artificielles non voulues, telle que celle provenant des lampadaires. Attention aux éléments reflétant la lumière, par exemple à la plage le pare-soleil est important car le sable reflète la luminosité, celle-ci ne provient donc pas forcément du ciel mais bien du sol.

 

 

20- Pratiquer la photographie de temps en temps

En photographie nous nous améliorons en pratiquant toujours et encore, il n'y a pas de secret c'est comme cela que nous progressons.

N'hésitez à aller explorer des domaines photographiques dont vous n'avez pas l'habitude, ça ne pourra que vous en apprendre davantage.

 

 


Nous allons nous arrêter sur 20 faits qui sont considérés comme de mauvaises habitudes, ce qui en fait déjà pas mal non ?

Evidemment si vous vous sentez visé, pas de panique, cela fait partie de l'apprentissage, les mauvaises habitudes se perdent au fur e à mesure.

 

Et toi, tu t'es reconnu dans le texte ?

 

 

Margaux.

 

  

      

     

     

     

     

    Share on Facebook
    Share on Twitter
    Please reload

    • @margaux_rebours
    • MGX-photographie
    • Margaux R

    Margaux

    Rebours