Vocabulairement parlant #1

19.06.2017

Ici, la plupart du temps je vous parle photo, parce que c'est mon métier mais avant tout une grande passion. Si tu te retrouves là également c'est que ce domaine doit plus ou moins t'intéresser. 

Je me suis dit qu'il serait pas mal que je vous écrive un petit lexique qui regroupe le vocabulaire photographique, évidemment il n'est pas exhaustif, la photographie est un domaine très riche et nous passerions des heures si tout devait être répertorié là de suite. Je vais tout de même essayer d'en écrire le plus possible, j'espère que tu as pris ta tasse de thé et ton carré de chocolat, parce que si ça ne dure pas des heures t'en auras surement pour quelques minutes ! Sinon si tu recherches un mot en particulier vas directement le voir. Sachez que certains termes ne sont volontairement pas mis car vous les retrouverez dans les articles qui leur seront dédiés.

 

Etant donné que la liste était trop longue cet article sera divisé en plusieurs parties, que vous retrouverez au cours des semaines suivantes.

Pour voir les articles suivant c'est par ici et par là

 

--------------------__________---------------------

 

 

Aberration :
Une aberration est un terme qui désigne un défaut de netteté ou de forme dans l’image.

Aberration chromatique :
C’est un défaut optique, sur l’image elle se traduit par des bandes colorées plutôt visibles autour des zones à fort contraste.

Aberration sphérique :
C’est un défaut de netteté, une distorsion de l’image qui affecte les bords de cette dernière. C’est dû à des rayons lumineux qui ne convergent pas sur le même plan que ceux qui passent par le centre.

Accentuation :
L’accentuation est une augmentation de la netteté qui concerne les contours.

Acide (fixateur) :
C’est une variété de fixateur qui contient un acide (généralement il s’agit de l’acide acétique).

ACL (écran) :
Abréviation d'écran à cristaux liquides. En anglais, LCD c’est une solution de cristaux liquides qui sont scellés entre deux feuilles transparentes polarisantes qui sont sensibles au courant électrique qui modifie la disposition des cristaux, ceux qui laissent ou non passer la lumière.

Actinique :
L'actinique est un éclairage qui est susceptible d'entraîner des modifications physiques ou chimiques dans une substance.

Aérographe :
C’est un outil graphique qui permet de simuler la peinture à l’aide d’un pistolet ou d’une bombe de peinture.

Agrandissement :
C’est un terme qui désigne, en général, le résultat obtenu à partir d’un négatif de petite taille projeté par un agrandisseur.

Agrandisseur :
Appareil servant à agrandir un négatif ou bien une diapositive en le projetant sur un film ou un papier sensible.

Algorithme :
C’est une méthode de calcul dont les étapes sont précisément déterminées, afin de parvenir à un résultat final. La compression des images fait appel à une série d’algorithmes.

Anaglyphe :
Il s’agit d’un procédé de restitution de la 3D grâce à des lunettes avec des verres teintés.

Angle de vue / Angle de champ :
C’est l’espace qui est visible par un objectif. Cet angle est lié à la distance focale, plus la focale est grande, plus l’angle de champ est petit.

APN :
Abréviation d’Appareil Photo Numérique. Cela désigne les boitiers qui ne figent pas les images sur une pellicule, mais sous forme de fichiers numériques.

APS-C :
C’est la caractéristique de la taille de capteur d’un appareil. Son format est plus petit qu’un film argentique (24x36mm), il est de 22,5x15mm, il est présent sur de nombreux reflex numériques.

Argentique / Analogique :
Un appareil photo argentique ou analogique, désigne un équipement traditionnel utilisant une pellicule.

Arrière-plan :
Il s’agit de l’espace qui s’étend derrière le sujet principal. Selon l’ouverture de l’objectif ainsi que la position du sujet, l’arrière-plan est plus ou moins flou (cela représente la profondeur de champ). 
[Voir l'article]

Artefact :
Défaut qui apparaît sur une photo numérique, dont les causes peuvent être variées. Il se produit lors de la prise de vues, pendant son traitement ou bien son enregistrement.

ASA / ISO :
ASA (American Standard Association), c’est un indice représentant la sensibilité des films argentiques à la lumière. Plus le nombre est élevé, plus le film va être sensible et va s’imprimer rapidement. Les ASA sont une ancienne norme désormais appelée² ISO, car vous pouvez bien évidemment choisir la sensibilité à la lumière sur les appareils numériques.

Astigmatisme :
Ce terme est employé lorsque les lignes verticales et les lignes horizontales se forment sur différents plans au lieu d’être confondues.

Autofocus / AF :
L’autofocus ou AF est une fonction qui permet de faire la mise au point automatiquement, elle est réalisée grâce à un petit moteur se situant dans l’objectif.

 

 

Bague d´adaptation :
Bague intermédiaire qui permet d´adapter le diamètre d´un complément optique ou celle d´un filtre sur l´objectif.

Bague allonge :
Elle est utilisée pour photographier à des distances plus courtes (macrophotographie), en s´intercalant entre l´objectif et le boîtier.

Baïonnette ( monture à ) :
C’est un type de monture dont sont dotés certains objectifs et accessoires optiques pour permettre de les changer rapidement et facilement.

Balance des blancs :
C’est un réglage qui permet de définir le blanc de référence pour obtenir une retranscription fidèle des couleurs (ça modifie l’équilibre chromatique).

Balayage :
Suivi d’un objet en mouvement dans le viseur en déplaçant l´appareil, pour faire en sorte que le sujet reste dans le cadrage.

Barillet :
C’est une distorsion géométrique de l´image qui se traduit par des bords incurvés vers l´extérieur. Elle est liée à la position du diaphragme par rapport à la lentille.

Basse lumière :
Ce terme représente les zones les plus foncées de l´image (par exemple une ombre).

Biseautage :
Opération consistant à rajouter un cadre à une photo.

Bit :
Binary digit.  C’est une unité de base binaire (0 ou 1).
Cet élément d´information prend 2 valeurs que nous représentons habituellement par 0 (non) et 1 (oui).

Bit par pixel :
Le nombre de bits par pixel détermine le nombre de couleurs affichées. Plus le nombre est élevé, plus votre photo sera de qualité.

Bitmap / BMP :
Une image bitmap est la forme normale d’une photo numérique, elle est composée de pixels. C’est un format d’image qui n’est pas compressé, cependant il est peu utilisé car il génère des fichiers très lourds.

Blanc de référence :
Certains appareils permettent de mémoriser un blanc qui servira de référence afin de réaliser l´équilibre dans le niveau des composantes chromatiques d´une image.

Blooming :
C'est une saturation des photosites du capteur qui est due à leur surexposition, elle se traduit par des aplats blancs entourés d'artefacts en forme d'anneaux colorés.

Boîte à lumière :
C’est un accessoire qui sert à diffuser de la lumière. Il peut être de forme carré, rectangulaire ou octogonal.

Boitier :
Il s’agit de la partie de l’appareil photo reflex sur lequel on monte un objectif. Lorsque cette partie n’est pas dotée d’objectif nous parlons alors de boitier nu.

Bokeh :
Le bokeh c’est la qualité du flou artistique d’arrière-plan obtenu à grande ouverture de diaphragme.

Bol beauté :
Accessoire modeleur de lumière apportant de la douceur aux portraits.

Bonnette :
Lentille additionnelle qui se fixe devant un objectif pour en modifier la distance focale.

Boucher :
Lorsqu’une zone de l’image est bouchée cela signifie qu’il manque des détails dans une zone où la lumière est trop faible.
Au contraire si une zone présente une lumière trop forte l’image est dans ce cas-là cramée.

Bougé :
En photographie, c´est le flou qui affecte partiellement ou totalement une photo, qui provient d’un mouvement intempestif du photographe ou du sujet.

Bracketing :
Technique permettant de prendre plusieurs photos du même sujet avec des expositions différentes en faisant varier le temps de pose. Cela permet d’assurer une exposition correcte, lorsque vous les assemblez en post-traitement. Cette technique permet notamment de faire du HDR.

Bridge :
Appareil photo s’approchant du reflex mais dont l’objectif n’est pas interchangeable.

Bruit :
Phénomène apparaissant sur une photo numérique sous la forme de pixels « parasites », qui sont répartis de manière régulière ou aléatoire.
En photographie argentique nous parlons de grain.

BULB / B :
Mode particulier qui permet de gérer de temps de pose. Cette fonction permet d’ouvrir l’obturateur d’un appareil photo en maintenant le déclencheur appuyé le temps voulu pour la prise de vues.

 

 

Cadrage :
La cadrage participe avec la composition à la création de l’image, il s’agit de la mise en place du sujet par rapport au cadre du viseur de l’appareil.

Caillou :
C’est un terme qui désigne un objectif selon le langage des photographes.

Calibration :
C’est un processus de réglage d´un périphérique pour qu’il puisse fonctionner avec les autres périphériques.

Calotype :
Procédé photographique inventé par William Henry Fox Talbot en 1840, qui faisait appel à un négatif sur papier d´où l´on tirait par contact un positif papier.

Calque :
Le calque est un système de retouche pour photos par couches. Grossièrement chaque calque correspond à une couche de l'image finale modifiable indépendamment des autres.

Camera tossing :
Technique de prise de vues qui consiste à jeter un appareil photo pendant la prise de vues. Cela permet l’obtention d’effets de flou générés par le mouvement de l'appareil.

Canal :
En photographie ce que nous appelons des canaux ce sont les trois couches d’informations d’une image en couleurs (rouge, vert, bleu). Il existe des formats d’image qui définissent la transparence, cette couche supplémentaire est appelée : canal alpha.

Candela :
Unité d’intensité lumineuse qui est utilisée pour exprimer la luminosité des écrans LCD.

Capteur :
C’est un composant électronique sensible à la lumière. Celle dernière passe au travers de l’objectif pour venir le heurter ainsi le capteur convertit un rayonnement électromagnétique en un signal électrique amplifié, numérisé et traité pour obtenir une image numérique. Il existe deux types de capteurs : CCD et CMOS.
En argentique l’équivalent serait la pellicule.

Capteur CCD :
Charged Coupled Device. Capteur assurant la transformation des éléments lumineux (les photons) en signaux électriques (les électrons).

Capteur CMOS :
Ces capteurs sont plus récents que les CCD, leur avantage c’est qu’ils consomment moins et il est possible d’y intégrer des circuits de traitement d’image, cependant leur lecture est plus lente.

Carte mémoire :
De nos jours un grand nombre d’appareils électroniques possèdent une carte mémoire. Il existe différents types de cartes, en revanche elles ont tous le même rôle : stocker des données.

Cellule :
Dispositif permettant de mesurer la lumière afin de régler l´exposition d´un appareil photo.

Champ :
Il s’agit de la zone principale du sujet photographié.

Champ ( profondeur de ) :
La profondeur de champ c’est la distance qui s´étend entre le point le plus proche où l’image apparaît nette et celui le plus éloigné au-delà duquel tout objet paraît flou.

Chicane :
Dispositif  qui empêche le passage de la lumière tout en permettant celui de l´air.

Cloud :
Le cloud, de son anglais nuage, est un principe de sauvegarde des données en ligne

CMJN (Cyan, Magenta, Jaune, Noir) :
En imprimerie cette abréviation représente les quatre couleurs primaires utilisées.

Codage DX :
Le codage DX est une norme de pellicule photo traditionnelle permettant à l´appareil argentique de reconnaître automatiquement la sensibilité de la pellicule.

Collaboration :
C’est un échange entre modèle et photographe. Un modèle donne de son temps en échange des clichés réalisés durant la séance.

Collimateur :
C’est un symbole qui apparaît dans le viseur de l’appareil pour définir la zone de mise au point.

Compact :
Type d’appareil photo qui tient son nom de sa taille réduite. Il s’agit avant tout d’un appareil pratique et simple d’utilisation.

Complément optique :
Convertisseur de focale grand-angle ou téléobjectif qui se visse à l´avant de l´objectif.

Composite :
Une image composite est le résultat d’un assemblage ou de la fusion de plusieurs photos.

Composition :
La composition est l'art d'organiser et de bien répartir les éléments de la scène dans le cadre de la photo. Le photographe doit composer une photo de telle manière qu’elle puisse répondre à une syntaxe visuelle correcte.

Compression :
Cela consiste à réduire l´espace occupé par un fichier en enlevant certaines données.
La compression sans perte restitue l’ensemble des informations originales, contrairement à la compression destructive qui élimine définitivement certaines informations.

Condensateur :
Dispositif constitué d´une lentille convergente unique, utilisé surtout dans les agrandisseurs pour concentrer la lumière sur le négatif.

Contraste :
C’est la différence entre les zones sombres et les zones claires.

Contre-champ :
Prise de vues effectuée selon la direction opposée à la prise de vues précédente.

Contre-jour :
Condition de prise de vues dans laquelle une forte source lumineuse se retrouve face à l’objectif.

Contre-plongée :
Prise de vues dirigée de bas en haut contrairement à la prise de vues en plongée.

Convertisseur de focale :
Système optique  qui se fixe à l´avant d´un objectif et qui permet de modifier la focale.

Correction d'exposition :
Fonction d'un appareil photo qui permet d’agir sur la luminosité d’une image, ainsi il est possible de sur exposer ou sous exposer une photo selon le rendu souhaité.

Couche :
Partie d´une photo semblable à un calque. Une photo couleur possède une couche par couleur primaire ou couleur traitée, ainsi que des couches pour les masques et autres effets. Ce que l’on appelle la couche alpha est la version d’une échelle de gris d’une photo utilisable en association avec les trois autres couches de couleurs.

Couleurs chaudes :
Ce que nous appelons les couleurs chaudes, ce sont : le rouge, l’orange, le jaune…
Leurs contraires sont les couleurs froides : le vert, le bleu, le violet…

Couleurs complémentaires :
Lorsque l’on addition deux couleurs complémentaires nous obtenons une couleur neutre (blanc, gris, noir), c’est ainsi que nous les reconnaissons.
Voici les trois couleurs primaires et celles qui leur sont complémentaires :
-Rouge : Cyan (bleu + vert)
-Vert : Magenta (bleu + rouge)
-Bleu : Jaune (vert + rouge)

Couleurs indexées :
Une couleur indexée est un mode de couleur numérique dans lequel les couleurs sont réduites à 256 maximum mais sont choisies pour la reproduction la plus conforme à l´image.

Couleurs primaires additives :
Les couleurs primaires sont le rouge, le vert et le bleu, la plupart des couleurs (sauf quelques exceptions) peuvent être définies car à un mélange de ces couleurs. Ces trois nuances sont utilisées pour l’analyse des couleurs au niveau d’un capteur ou de leur affichage par un moniteur. Si vous les superposez ces trois couleurs vous obtiendrez du blanc.

Couleurs primaires soustractives :
Ce modèle de couleur est fondé sur la qualité d´absorption des couleurs. La combinaison du cyan, magenta et jaune absorbe toutes les couleurs du spectre et donne du noir.

Courbes :
La courbe de bézier (du mathématicien Pierre Bézier) est une courbe vectorielle irrégulière. Sur les logiciels de retouche d’images, elle permet de travailler sur les teintes, les contrastes, la luminosité, en même temps.

Coussinet :
La distorsion géométrique en coussinet d´une image se traduit par des bords incurvés vers l´intérieur

Creative Commons :
Licence qui permet de maîtriser le partage d'œuvres artistiques sans les contraintes du copyright classique. Elle a l'avantage d’être personnalisable et beaucoup moins strict que les licences habituelles.

Crénelage :
Le crénelage est un effet visuel caractérisé par des contours ayant une apparence en forme d’escalier.

CROP :
Recadrage d’une photo. Ce terme est employé lorsque nous réduisons une photo à une partie.

 

 

--------------------__________---------------------

 

 

Margaux.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • @margaux_rebours
  • MGX-photographie
  • Margaux R

Margaux

Rebours