Vocabulairement parlant #2

26.06.2017

La semaine dernière je vous parlais vocabulaire, et bien soyez ravie (ou pas) je vous en remets une couche ce coup-ci. Et pour tout vous dire il y aura même un troisième article qui lui sera dédié. Au final ce lexique sera tout de même bien chargé comparé à ce que je vous avais dit dans l'article précédent, mon imagination le voyait bien moins rempli. J'espère que ça pourra en aider certains, en tout cas tout ça me fait bien réviser ! 

 

Pour lire le premier article c'est : par ici.

Pour lire le dernier article c'est : par là.

 

 

---------------------__________-------------------

 

 

Daguerréotype :
Inventé par Louis Daguerre en 1839, le daguerréotype est le premier procédé photographique commercialisé. C’est une production d’image sans négatif sur une surface d’argent polie comme un miroir et exposée directement à la lumière.

Débrayable :
Ce terme est employé pour signaler que l’on passe l’appareil photo en mode manuel.

Déclencheur :
C’est le bouton sur lequel il faut appuyer pour prendre une image. Lorsqu’il est actionné un mécanisme se met en place qui permet d’ouvrir l’obturateur.

Déclencheur souple :
Système de câble flexible qui se fixe sur le déclencheur de l’appareil, cela permet de prendre une photo à distance sans risque de faire bouger l’appareil (ce qui évite le risque de flou). Plus récemment ce dispositif est remplacé par une télécommande (infrarouge ou filaire).

Définition :
La définition d’une image correspond au nombre de pixels de la largeur et de la largeur qui la composent.

Délais de latence :
En photographie il s’agit du temps qui existe entre le moment où le déclencheur est enfoncé et celui où la photo est prise. Ce délai est plus ou moins long selon le type d’appareil.

Demi-teinte (demi-tons) :
Dans une couleur la demi-teinte est un coloris intermédiaire se trouvant entre les teintes les plus claires et les plus foncées.

Densité :
Degré d´opacité d´une photo.

Densitomètre :
Appareil ou logiciel qui mesure la densité de certaines zones d´une photo.

Derawtiser :
Opération qui convertit un fichier RAW brut en un format d’image plus standard.

Désaturation :
Elle consiste à supprimer les détails colorimétriques d’une photo, tout en gardant la luminosité. C’est avec cette méthode qu’il est possible d’obtenir des images en noir et blanc. Il est possible de réaliser cet effet seulement sur une partie de la photo, nous parlons dans ces cas-là de désaturation partielle.

Détourage :
Manipulation de post-traitement qui consiste à séparer un élément du reste de l’image.

Diaphragme / diaph :
Dispositif mécanique qui permet de régler la quantité de lumière qui va traverser l’objectif de l’appareil photo au moment où le déclenchement sera effectué. Plus il y a de la lumière qui rentre dans celui-ci plus la photo sera claire, moins il y  en a plus elle sera sombre.
L’ouverture du diaphragme joue un rôle déterminant dans la gestion de la profondeur de champ.

Diffraction :
Les rayons lumineux qui passent à proximité d’une surface opaque ont tendance à se disperser.

Diffuse (lumière) :
Type de source lumineuse qui offre des ombres douces aux contours indistincts.

Diffusion (cercle de) :
Les points situés hors zone de netteté de l’objectif seront reproduit sous forme de cercle.

DIN :
Deutsche Industrie Normen. Indication apparaissant sur les pellicules (pas utilisé en France), il s’agit d’une échelle allemande de sensibilité des films.
DIN 21 = 100 ISO
DIN 24 = 200 ISO
DIN 27 = 400 ISO

Dispersion :
Modification de la direction des rayons lumineux, suite à l’interaction avec des particules de matière.

Dioptrie :
Unité de vergence homogène à l’inverse d’une longueur, permettant d’évaluer la mesure de la puissance de convergence d’une lentille.

Direction de modèles :
Action qui vise à diriger un modèle durant une prise de vues, au niveau des idées et des poses.

Distance focale :
Distance exprimée en mm qui sépare le centre optique d’un objectif et la surface sensible touchée par les rayons lumineux qui reflètent le sujet.

Distance hyperfocale :
Distance à laquelle il est possible de faire la mise au point tout en gardant les objets situé à l’infini avec une bonne netteté.

Distorsion :
Défaut de l’image dû à l’objectif, qui donne un effet de sphérisation à l’image. La ligne d’horizon peut présenter deux types de distorsion : barillet (vers l’intérieur) ou coussinet (vers l’extérieur).

Dominante (couleur) :
Une dominante de couleur est la teinte la plus visible sur l´ensemble d´une image.

DOP :
Depth of field qui signifie, profondeur de champ, en anglais.

Double Exposition :
En photographie numérique cette pratique se fait grâce aux logiciels de retouche où il suffit de superposer deux photos. Mais cette technique se pratiquer déjà en photographie argentique, elle se réalisait lors de la prise de vues, cela consistait à prendre deux photos sur une même portion de film.

Dpi :
Dot Per Inch : point par pouce, ce qui nous donnerait en français « ppp » ou « ppi » (point par inch). C’est l’unité de mesure de la résolution. Plus il y a de points par pouce sur l’image, plus sa trame est fine et de qualité élevée. Une photographie affichée sur un écran est de 72 dpi, celles destinées à l’impression sont généralement de 300 dpi.
(1 pouce (1 inch) = 25,4 mm)

Dragonne :
C’est une lanière qui se passe autour du poignet, pour aider à tenir l’appareil.

DTP :
Desk Top Publishing. Appellation en anglais de la PAO (Publication Assistée par Ordinateur).

Dynamique:
La dynamique d’une photo correspond aux différences entre les tons les plus clairs et les plus foncés. Plus l’image héberge des tons différents, plus la dynamique grandie.

 

Échantillonnage :
Processus de conversion des données analogiques en données numériques.

Éclairage :
Source de lumière naturelle ou artificielle.

Éclairage d´appoint :
Source de lumière (généralement diffuse), qui est destinée à doser le contraste habituel de l’éclairage en éclaircissant des zones d’ombre.

Editing :
Opération permettant un tri sélectif des images.

Émulsion :
Fine couche photosensible qui recouvre les films et papiers photographiques.

Essai (bande d´) :
Chute de papier ou de film qui est exposé à des valeurs différentes pour déterminer une exposition optimale.

EXIF :
De l’acronyme : Exchangeable Image File (fichier image échangeable). Il s’agit de métadonnées enregistrées par les APN, elles sont stockées dans les fichiers des images (RAW, JPG …), elles permettent de retrouver simplement les paramètres de la prise de vues (appareil photo utilisé, focale, ouverture du diaphragme, vitesse, valeur ISO, flash, pour certains appareils des données de localisation…), les conditions de prise de vue (date et heure, des informations sur l’auteur…).
Ce format a été proposé par l'association JEIDA : Japan Electronic Industry Development Association.

Exposer à droite :
Technique de prise de vues qui consiste à surexposer légèrement une photo, ça permet d'avoir une facilité de retouche de la luminosité lors du post-traitement.

Exposition :
Quantité de lumière reçue par la surface photosensible lors de la prise de vues, notamment avec le temps de pose, la sensibilité ISO et l’ouverture du diaphragme.

Exposition automatique :
C’est l´appareil photo lui-même qui combine automatique le temps de pose, l´ouverture du diaphragme.

EV / IL :
Exposure value : valeur d'exposition en français. Également appelé IL : Indice de Lumination .
Unité de mesure qui permet de quantifier l’exposition. 0EV correspond à une exposition idéale, une valeur positive indique une surexposition et une valeur négative à une sous-exposition.

 

Fare (fonction) :
Outil de correction automatique des imperfections qui permet d’atténuer les rayures d'une image lors d'un scan.

Fill-in :
Technique qui consiste à utiliser un flash en complément de la lumière naturelle, afin d’équilibrer ces deux sources lumineuses. Le but de cette utilisation est de déboucher les parties ombragées.

Filtre :
Accessoire qui se fixe à l’extrémité de l’objectif pour modifier l’image.

Filtre dégradé :
Filtre gris neutre qui n’impacte pas les couleurs, dont la densité n’est pas constante : dégradé du clair vers le foncé. Principalement dédie à la photographie de paysage (foncé le ciel sans impacter le sol par exemple).

Filtre ND :
Le filtre ND (Neutral Density) permet de réduire la quantité de lumière qui pénètre dans l'appareil, sans impacter les composants chromatiques. La quantité de lumière filtrée se caractérise par un chiffre (par exemple ND4 = lumière divisée par 4). 

Filtre UV :
Filtre utilisé pour protéger les objectifs des rayons UV.

Firmware :
Logiciel intégré à l’appareil photo (ou à un autre matériel électronique), il peut recevoir des modifications grâce à des mises à jour.

Flare :
Aberration optique dû à la pénétration de rayons lumineux dans l’objectif provenant d’une forte source lumineuse (ne se trouvant pas forcément dans le champ de l’image). Le flare peut apparaître sous forme de tâche de lumière, ou comme un voile lumineux qui couvre l’image.

Flash :
Éclairage artificiel produisant une lumière intense pendant un court laps de temps.

Flash cobra :
Flash optionnel qui se fixe sur le dessus de l'appareil, il est possible de l’orienter dans une direction voulue selon l’éclairage souhaité.

Flash externe :
Flash optionnel qui se fixe sur le dessus de l'appareil, il est externe car non intégré à l’appareil. La plupart des numériques possèdent un flash déjà intégré.

Flou de mouvement :
Flou généré lors un mouvement durant le temps de pose. Il peut s’appeler également flou de bougé ou flou cinétique. Cet effet peut provenir de l’appareil, du sujet et même des deux.

Floutage :
Action qui consiste à flouter une partie de l’image.

Flux de production / Workflow :
Méthode d’organisation du photographe. Cela regroupe l’ensemble des étapes qui séparent la prise de vues de l’utilisation du cliché : déchargement des photos, organisation des fichiers, tri, post-traitement, archivage, impression …

Focale :
La focale est exprimée en mm, cela correspond à la distance entre le plan focal de l’objectif et son centre optique. Une petite focale correspond à un angle de champ important (grand angle), inversement un angle faible correspond à une longue focale.

Focale fixe :
Objectif dont la distance focale ne peut être changée.

Format de fichier :
Méthode d’écriture et de stockage. Les photographies numériques peuvent être sauvegardées sous plusieurs formats (RAW, JPEG, TIFF …), grâce à certains logiciels il est possible de transformer ces formats en d’autres formats (GIF, BMP, PNG…).

Full frame :
Caractérise la taille du capteur plein format utilisé par les reflex numériques haut de gamme, dont la taille correspond à celle d’un film 24 x 36 mm. La taille du capteur est importante car elle a une influence sur la focale.

 

Gamma :
Mesure ou réglage du contraste d’une image.

Gamme dynamique :
Ce terme caractérise le rapport entre l'intensité maximale et minimale de la lumière.

Gif :
Graphics Interchange Format. Ce format de fichier optimisé pour l’usage sur internet (développé vers 1980 par CompuServe) comporte jusqu’à 256 couleurs indexées. Il est possible de réduire la taille des images en réduisant le nombre de couleurs.

Golden hours :
En français : heures dorées. Elles correspondent aux heures du lever et du coucher du soleil, là où la lumière est dorée.

Grand angle :
Objectif doté d’une focale très faible, qui profite d’un très grand angle de champ.

Granulation :
La granulation est la taille des grains de la pellicule. Plus la pellicule est sensible plus les grains sont voyants.

 

Haute lumière :
Zones les plus claires de l'image.

Haute vitesse :
Temps de pose très court, qui permet notamment de figer les mouvements rapides.

HDR :
Acronyme de Hight Dynamique Range : haute gamme dynamique. Cette technique consiste à faire fusionner plusieurs photos avec des expositions différentes, ce qui permet d’augmenter la dynamique de l’image.

High key :
Technique d'exposition qui consiste à renforcer l'impact d'un sujet en éclaircissant l'image, les teintes claires y sont dominantes.
Inverse : low key.

Histogramme :
Représentation graphique d’une image permettant de voir la quantité d’informations en fonction du niveau de densité, cela permet de vérifier la répartition des teintes claires et des teintes sombres d’une image.

Hybride :
Type d’appareils photo qui est à mi-chemin entre le compact et le reflex. Son objectif peut être changé et remplacé par un autre, car il n’est pas fixé dessus comme un compact.

Hyperfocale :
Distance de mise au point la plus courte de l’objectif permettant d’étendre la profondeur de champ à l’infini en gardant tous les éléments nets.

 

IEEE 1394 / FireWire :
Connexion avec un taux de transfert très rapide permettant d'utiliser un grand nombre de périphériques différents.

Inactinique :
C'est un éclairage ne provoquant pas de réaction chimique donc il n'impressionne pas la pellicule (à l'inverse d'un éclairage actinique). Il est utilisé en labo pour le développement.

Interpolation :
Méthode pour augmenter artificiellement la définition d’une image grâce à un logiciel.

Intervallomètre :
Système de déclenchement permettant de prendre des photos automatiquement à intervalles réguliers. Il est principalement utilisé dans la réalisation de time lapse.

ISO :
International Standards Organization. Unité de mesure de la sensibilité du film (en argentique) ou du capteur (en numérique). Plus la valeur est élevée, plus le film ou le capteur est sensible. La contrepartie d’une montée en ISO est l’apparition de grain (en argentique) ou de bruit ( en numérique).

 

Joule :
Unité de mesure d'un flash de studio.

JPEG :
Join Photographic Experts Group (son extension : .jpg). Format de fichier standard utilisé par de nombreux APN où les images y sont compressées (la qualité est donc moins bonne). Le JPG est lisible via tous les logiciels de retouche d’image, il est également assez léger pour être diffusé sur internet.

 

Kelvin :
Unité de mesure de la température des couleurs. Son symbole est : °K

 

Latitude de pose :
En photographie argentique, il s’agit de la capacité d’un film à accepter une erreur d’exposition. Les films négatifs supportent mieux les erreurs que les films diapositives.

Light painting :
Technique de prise de vues qui consiste à agiter une source lumineuse pendant le temps de pose plus ou moins long. Cette technique permet littéralement de dessiner avec la lumière.

LiveView :
Système de visée par l’écran arrière qui permet de cadrer avec un reflex à la façon d'un compact. Ce système de visée électronique s'ajoute à la visée optique traditionnelle des reflex.

Logiciel portable :
Logiciel qui ne nécessite pas d’installation particulière. Il peut être exécuté à partir de n’importe quel périphérique de stockage.

Low key :
Technique d'exposition qui consiste à renforcer l'impact d'un sujet en assombrissant l'image, les teintes foncées y sont dominantes.
Inverse : high key.

Lumière dure :
La Lumière dure est l’opposition de la lumière diffuse. Les ombres et les zones éclairées contrastent fortement. La lumière est dure lorsque la source d’éclairage est ponctuelle ou très lointaine (le soleil par exemple).

Lumière Incidente :
La lumière est incidente lorsqu’elle vient directement de la source lumineuse.

Lumière réfléchie :
La lumière réfléchie est une lumière renvoyée par le sujet. C'est cette lumière qui impressionne la pellicule ou le capteur.

 

 

--------------------__________--------------------

 

 

Margaux.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • @margaux_rebours
  • MGX-photographie
  • Margaux R

Margaux

Rebours