Voyager pour avoir de belles photos ?

11.09.2017

"Woaw elle est belle ta photo tu l'as prise où ? Elle n'a pas été faite en France, n'est-ce pas ?"

"Ce rocher se trouve en Nouvelle Zélande non ?"

"Cet arbre me rappelle un voyage au Brésil."

 

Beaucoup de personnes pensent qu'en partant au bout du monde, les photographies qu'elles vont ramener seront forcément belles, elles pourront donc les montrer fièrement à autant de personnes qu'elles le souhaitent. Dans un sens les photos de vos excursions vous rappelleront de bons moments passés, vous pouvez donc en être fier. Mais lorsque des spectateurs voient des photos de voyage (voyage qui a été fait dans un autre pays), ils restent ébahis, admiratifs. Je n'ai rien contre les photographes aventuriers et les explorateurs heureux de partager les merveilles qu'ils ont découvertes, mais ce qui me désole c'est qu'aujourd'hui pour que des photos soient regardées et appréciées il faut souvent dire qu'elles ne viennent pas d'ici. Un photographe peut faire des photos de sa ville et les exposer lors d'un événement peut-être qu'il ne connaîtra pas un énorme succès, par contre si il réitère l'expérience avec des photos prises lors de son voyage en Australie, les gens vont dire "woaw, c'est magique". Et de même dans un club photo (par exemple), vous arrivez parmi une vingtaine de personnes, les photos que vous choisirez de montrer ne seront pas celle prise dans le jardin de votre grand-mère adorée, mais plutôt celle de votre voyage en Ecosse il y a 6 ans. Pourquoi ? Premièrement comme je le disais vous en êtes surement fier et deuxièmement parce que la réaction des spectateurs sera souvent positive. C'est simple, lorsque les personnes voient des clichés d'ailleurs, ils sont confrontés à de nouvelles couleurs, une autre luminosité, des paysages différents. Il se passe donc un moment de rêverie, de voyage à travers une image et comme par magie tout devient beau. Et pourtant, si vous faites attention à la composition, la netteté, l'horizon "horizontal", nous nous retrouvons quelquefois face à de belles surprises. Parfois se sont de superbes photos reportages, parfois des photos-souvenirs, mais est-ce que nous y retrouvons la patte du photographe sur ces clichés ?

 

Alors attention, je ne dis pas ça de manière négative, moi la première il y a des pays qui me font de l’œil, et je rêve devant les clichés qui me dépaysent. Cet article est fait dans le but de vous expliquer que vous n'êtes pas obligé de partir au bout du monde pour faire de belles images, un bon point, ça vous coûtera moins cher et l'autre point est que ça va vous permettre de travailler sur vous-même, main dans la main avec votre boitier. Mais la chose la plus importante et celle dont vous serez certainement fier par la suite, c'est d'aiguiser votre regard. Evidemment ça ne va pas se faire en deux jours, mais je ne le répéterai jamais assez, pour progresser votre meilleure amie est la pratique, avec beaucoup de passion cela va de soi !

 

Essayer de faire des photographies dans un endroit que nous voyons chaque jour peut s'avérer être un exercice bien difficile, car à force de voir les mêmes choses chaque jour nous finissons par moins y prêter attention, les détails ne croisent plus notre regard... Et pourtant ! Sous nos yeux se cachent des milliers de trésors qui nous sont parfois invisibles, mais ils deviennent merveilleux lorsque nous nous s'intéressons à eux. Il n'y a pas seulement les sujets qui font la différence en photographie, cela peut être aussi les couleurs, la lumière, une ambiance particulière. Grosso modo travailler avec son boitier va vous faire redécouvrir votre entourage. Si l'entourage vous plaît déjà, l'inspiration sera peut-être plus présente, il faudra donc plus se concentrer sur la technique, la composition. Il ne faut pas hésiter à jouer avec son appareil, tester différents réglages, varier les points de vue, le côté positif c'est que vous êtes dans cet endroit tout au long de l'année donc le décor bougera moins (évidemment je ne parle pas de sujet tel que des personnes, des animaux...). En retouche vous pouvez également vous éclater, vous pouvez changer totalement l'univers de votre image, mettre un peu de féerie dans votre paysage si il en manque pour vous, par exemple.

 

En conclusion pour apprendre à faire de la photographie, à trouver son propre style, à savoir se servir d'un boitier, votre environnement est un très bon exercice, vous n'êtes pas obligé pour cela de partir dans votre pays favoris. Cette expérience vous oblige en quelque sorte à travailler au-delà du plaisir que vous éprouvez sur le sujet. Votre photo ne sera pas seulement un souvenir, ou bien prise à la va-vite durant deux minutes pendant une pause de randonnée. J'exagère un peu, mais là vous aurez l'occasion d'apprendre à connaitre votre sujet, de vous imprégner de lui, de vous poser des questions pour savoir ce que vous appréciez et ce que vous aimez moins pour le faire ressortir lors de votre composition. Croyez-moi vous serez d'autant plus fier de vos clichés finaux. 

 

En vous souhaitant une bonne exploration, à la semaine prochaine !

 

 

Margaux.

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • @margaux_rebours
  • MGX-photographie
  • Margaux R

Margaux

Rebours